✨ Try our AI-powered meeting summary Try for free

Comprendre le B2C

  • Définition simple
  • Contextualisation
  • Exemples de B2C
Devenez expert de la relation client
Dans le monde du commerce, le B2C occupe une large place. Tous concernés, il est important de connaître ce sujet en détail.

B2C est l'abréviation de business to consumer, en français “de l’entreprise au client”. Nous verrons qu’il s’inscrit dans un cycle de vente particulier.

La notion de B2C

Définition :

B2C est une approche de vente au détail où les biens et services sont livrés par les entreprises aux clients finaux, qui achètent pour leur consommation personnelle. C'est le revers du modèle B2B.

Plus concrètement, le B2C représente les transactions commerciales entre une entreprise et l'utilisateur final. A ne pas confondre avec le D2C (direct to consumers). B2C et D2C font tous deux référence à des fournisseurs qui offrent des services aux clients. Cependant, les marques D2C fonctionnent sans "intermédiaires" sur lesquel les entreprises B2C comme Amazon comptent. Toutes les transactions et interactions D2C se font directement entre le client et la marque.

Le concept de B2C peut être appliqué au marketing. Dans ce cas, cela fait référence aux tactiques et stratégies utilisées par les entreprises pour faire la publicité de leurs produits et/ou services auprès des particuliers.

Exemples :

Le terme B2C s'applique à toute transaction commerciale dans laquelle les consommateurs reçoivent des biens ou des services de la part d’entreprises, tels que les magasins de détail, les restaurants et les cabinets médicaux. Le plus souvent, il fait référence aux entreprises de e-commerce, qui utilisent des plateformes en ligne pour connecter leurs produits aux consommateurs. Une expérience de vente au détail B2C peut donc consister à faire des achats dans une épicerie locale, efectuer une visite chez le médecin ou dans un salon de coiffure, prendre un repas au restaurant ou à acheter des écouteurs sur une boutique en ligne.

Par exemple, Amazon est le plus grand site d’e-commerce au monde. Les divers produits d'Amazon (Amazon Prime et Amazon Originals (médias financés par Amazon), Prime vidéo) sont de bons exemples de la nature B2C de l'entreprise. Apple est aussi un excellent exemple d'entreprise B2C puisqu'elle conçoit, développe, fabrique et vend des produits électroniques grand public aux consommateurs.

B2C image

La complexité du B2C

Les enjeux du B2C sont énormes étant donné que le comportement des particuliers est très changeant. Au milieu de ce changement constant, une chose est claire. Le but est que les clients reviennent vers votre marque, il faut donc leur offrir les expériences adaptées et flexibles qu'ils souhaitent. Il est donc nécessaire d’engager les clients de manière non intrusive et d’être partout où ils passent leur temps en ligne, avec un contenu personnalisé en fonction de leurs intérêts et de leurs habitudes d'achat.

Plusieurs Business modèles sont apparus avec la montée du commerce B2C en ligne :

  1. “Direct sellers” : c'est le modèle le plus courant. Dans les boutiques en ligne, les consommateurs achètent des biens auprès d'entreprises. Il peut s'agir d'une grande marque, d'un grand magasin ou d'une petite entreprise qui fabrique et vend des produits directement via une boutique en ligne.

  2. Les intermédiaires : au lieu d'offrir leurs produits et services aux acheteurs sur leurs propres sites Web, ces sociétés d'e-commerce fournissent une plate-forme pour le C2C (consommateur à consommateur) qui relie les acheteurs et les vendeurs indépendants. Les courtiers réalisent généralement un profit en prenant un petit pourcentage de chaque transaction du vendeur.

  3. Modèle basé sur la publicité : une entreprise qui a un site web où elle offre un produit / service et achète de la publicité payante dans les moteurs de recherche, comme avec Google Ads ou Microsoft Advertising.

  4. Modèle basé sur la communauté : à l'instar des entreprises basées sur la publicité, les entreprises dites “community-based” utilisent des communautés en ligne ayant la même identité et des intérêts communs pour connecter les internautes à des publicités ciblées. Les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram en sont de bons exemples.

  5. Modèle basé sur les abonnements : ces entreprises “fee-based” exigent un abonnement payant en échange d'un accès à leur contenu. Par exemple les plateformes de streaming comme Netflix.

  6. Emplacement physique : une entreprise ou un établissement de détail où les consommateurs peuvent entrer dans le magasin, toucher et tenir la marchandise et acheter des produits ou des services en personne. Ce modèle rassemble l'ensemble des commerces B2C qui ne sont pas en ligne.

Devenez expert de la relation client

Les avantages du B2C

  • La mondialisation : les entreprises B2C de grande envergure ont souvent un public cible très large.

  • Faible coût : moindres coûts opérationnels ou physiques tels que l'infrastructure ou le personnel du magasin.

  • Plus rapide : le B2C est souvent plus facile à lancer sur le marché en termes de simplicité d'utilisation. La mise en place d'une boutique en ligne, l'affichage des produits, la publicité et même la gestion des commandes nécessitent moins de planification.

  • Personnalisation du client : en ciblant directement les segments de marché, les clients ne sont pas impactés par ce qu’ils ne veulent pas. Il est donc plus facile de trouver des clients.

  • Amélioration de l'expérience client : les clients peuvent facilement trouver les produits qu'ils souhaitent, le paiement et les ventes sont flexibles et une politique de retour pour les produits non satisfaits renforce la confiance des clients.

Ready to boost your productivity with Leexi?

Leexi AI Notetaker takes notes for you