✨ Essayez le résumé de meeting généré par l'IA directement sur le site web Testez ici

Tout savoir sur le PaaS

  • Vue d’ensemble
  • Avantages et inconvénients
  • Exemples concrets
Boostez votre Business
Bien que dans la même lignée que le SaaS, le PaaS à des caractéristiques différentes de ce dernier.

PaaS est l'abréviation de platform as a service et complète la notion de SaaS. Tous deux sont des formes de business intelligence.

Le PaaS, qu’est-ce que c’est ?

Les services de plateformes cloud ou "plateforme en tant que service", ont pour rôle de fournir des composants cloud pour certains logiciels, mais sont principalement utilisés pour les applications. PaaS permet aux développeurs de créer des applications personnalisées dans un meileur environement. Les serveurs, le stockage et le réseau peuvent tous être gérés par l'entreprise ou un tiers, tandis que les développeurs gardent tout le contrôle des applications. Comme le SaaS, le PaaS possède de nombreuses caractéristiques qui le définissent comme un service cloud.

  • Basé sur la technologie cloud, vous pouvez facilement augmenter ou diminuer vos ressources à mesure que votre entreprise se développe.
  • Il fournit une variété de services qui facilitent le développement, le test et le déploiement d'applications.
  • Il peut être visualisé par plusieurs utilisateurs via l'application du même développeur.

Le PaaS, comment l'utiliser ?

Le modèle de livraison de PaaS est similaire à celui du SaaS, mais au lieu de fournir des logiciels sur Internet, PaaS fournit une plateforme sur laquelle le logiciel est construit. La plateforme étant distribuée sur Internet, les développeurs peuvent se concentrer sur le développement de leurs logiciels sans se soucier des systèmes d'exploitation, des mises à jour logicielles, du stockage ou de l'infrastructure.
Le PaaS permet aux entreprises de concevoir et de créer des applications qui s'intègrent au PaaS à l'aide de composants logiciels spéciaux. Parfois appelées « middleware », ces applications héritent de certaines caractéristiques du cloud, ce qui les rend hautement évolutives et disponibles.

En voici quelques exemples :

AWS Elastic Beanstalk
Windows Azure
Force.com
Google App Engine

Pourquoi utiliser le PaaS ?

  • Une solution rentable : les utilisateurs ne paient que pour les services qu'ils utilisent réellement : il n’y a donc pas de gaspillage de précieuses ressources. Avec PaaS, vous il est possible de surmonter des problèmes de configuration des composants de base de vos applications qui peuvent coûter cher.

  • Améliorer la vitesse et la flexibilité : le PaaS vous offre une bien meilleure flexibilité, agilité et rapidité pour rendre l'ensemble du processus de développement fluide. En vous permettant de disposer d'une infrastructure d'applications prévisible, les entreprises ne sont pas gênées par l'activation des applications et peuvent facilement répondre aux besoins des clients.

  • Pas de frais de sauvegarde supplémentaires : grâce au PaaS, plus besoin de se soucier de l'espace de stockage et des sauvegardes. Cela n'augmente pas non plus le coût d'électricité et d'entretien. PaaS réduit littéralement le besoin de stockage et de sauvegarde. Cela se traduit par de nombreuses économies.

  • Pas besoin de maintenance logiciel : Étant donné que le PaaS peut fournir toute la gestion et la mise à niveau de l'ensemble du système, pas besoin de dépenser pour la maintenance.

Boostez votre Business

Les limites du PaaS

  • Données moins sécurisées : les solutions PaaS permettent aux organisations d'exécuter leurs propres applications et services, mais les données résident sur des serveurs cloud tiers contrôlés par le fournisseur. risques et problèmes de sécurité. Les options de sécurité peuvent être limitées car les clients peuvent ne pas toujours être en mesure de servir avec une politique d'hébergement particulière.

image dans paragraphe PaaS

  • Limites opérationnelles : les opérations cloud personnalisées avec des workflows d'automatisation administrative peuvent ne pas s'appliquer aux solutions PaaS, car les plates-formes ont tendance à limiter l'opérabilité de l'utilisateur final. Cela vise à réduire la charge opérationnelle des utilisateurs finaux, mais la perte de contrôle opérationnel peut avoir un impact sur la gestion, le déploiement et le fonctionnement des solutions PaaS.

Pour conclure, l'utilisation du PaaS peut d'avérer avantageux pour vous si vos développeurs veulent avoir une plus large marge de manœuvre. Et si vous aussi êtes prêt à avoir plus de responsabilité concernant votre cloud.

Ne pas confondre

Attention, il ne faut pas confondre les différents types de cloud computing, à savoir : SaaS, PaaS et IaaS. Afin que vous y voyez plus clair, voici un tableau explicatif :

| Fonctionnalités | IaaS | PaaS | SaaS |
| ---------- | ---------- | ---------- |
| Applications | ✅ | ✅ | ❌ |
| Données | ✅ | ✅ | ❌ |
| Runtime | ✅ | ❌ | ❌ |
| Middleware (logiciel médiateur) | ✅ | ❌ | ❌ |
| système d'exploitation | ✅ | ❌ | ❌ |
| Virtualisation | ❌ | ❌ | ❌ |
| Serveurs | ❌ | ❌ | ❌ |
| Stockage | ❌ | ❌ | ❌ |
| Networking | ❌ | ❌ | ❌ |

✅ : Ce que vous gérez
❌ : Ce que gère le fournisseur

Prêt à passer à l'intelligence conversationnelle ?

Leexi - Boostez le coaching, l'onboarding et les ventes